Locationmaison.site » Intérieur » Comment savoir d’où vient une infiltration d’eau ?

Comment savoir d’où vient une infiltration d’eau ?

Il peut arriver que vous constatiez des flaques d’eau à l’intérieur de votre maison. Cependant, la quête de sa source peut être un exercice long et fastidieux. Comment facilement repérer la source d’une infiltration d’eau ? Dans cet article, nous vous proposons quelques astuces utiles.

Reconnaître les signes d’une infiltration pluviale

Dans bien des cas, surtout au printemps, le passage de la pluie laisse apparaître des conséquences néfastes sur les bâtiments. Il est important de vite repérer ses dégâts afin d’éviter une détérioration. Les infiltrations d’eau sont souvent dues à un défaut de construction de la maison. D’un point de vue global, vous pouvez remarquer que le plafond de votre maison est humide. Cela cause une odeur nauséabonde. Il peut arriver que l’eau ruisselle de vos murs et que la peinture s’écaille. Un cas plus avancé laissera apparaître des signes tels que :

  • des traces d’humidité et des dépôts blanchâtres sur vos murs intérieurs
  • des moisissures qui se développent
  • Ou des fissures dans les murs.

En vous basant sur ces observations, vous pouvez constater que la source des dégâts provient souvent du toit. L’eau de pluie s’infiltre par le toit et cause des infiltrations d’eau dans les murs. Ceci est dû à des fuites, aux fissures, aux matériaux de construction vieillissants.

En effet, les solins d’intersection qui se trouvent entre les toits sont souvent mal recouverts ou trop courts avec des jonctions trop vieilles. Les revêtements en fibre de bois ou en vinyle créent alors des fuites, malgré la présence du papier hydrofuge. Parfois, les dommages sont si importants que l’eau coule par le plafond jusqu’au mur interne. Ceci sans laisser de traces au plafond. Il faudra donc être très vigilant.

Vérifier si l’infiltration n’est pas latérale (sous-sol)

On entend souvent parler de « différence de niveau entre les sols ». Cette expression technique est la raison principale des infiltrations en sous-sol. De façon illustrée, les murs absorbent l’eau de l’extérieur vers l’intérieur. Ceci parce que le sol intérieur est plus bas que celui de l’extérieur. Les risques de ruissellement intérieur et d’inondation sont donc très élevés. Cette infiltration d’eau a pour cible première les caves. Si ce problème survient, il doit donc être traité le plus tôt possible.

Par ailleurs, vous pouvez vérifier aussi les fenêtres du sous-sol et leurs cadres. Une remarque générale est que le scellement est souvent fait avec du crépi de ciment. Les cadres de bois sont toujours autour des fenêtres. Nous remarquons que contrairement aux scellements, les cadres sont peints au vinyle. Ces deux matières ne devraient pas en principe être mises ensemble, car elles ne sont pas compatibles. La conséquence directe est une fissure qui apparaît sur le pourtour de la fenêtre au fil du temps. L’eau s’infiltrera à coup sûr et immergera les murs. Voici donc une autre source possible d’infiltration d’eau.

Lorsque vous remarquez une présence d’eau sur le sol ou ailleurs, la source n’est pas forcément le sous-sol. L’infiltration peut débuter du toit, ou par des fenêtres ensuite ressortir sur le sol. Il faudrait donc faire preuve de patience et d’analyse pour bien déterminer la source de l’infiltration. Toujours est-il qu’il existe des professionnels pour vous apporter leur aide et vous trouver une solution adéquate.